Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De la Révolution à nos jours 1

5 Février 2017

La Révolution et l’époque napoléonienne apportent du changement : le registre civil écrit en français va prendre le relais des registres paroissiaux, le calendrier républicain va remplacer pendant un certain temps le calendrier grégorien. Mais surtout, le pays est réorganisé en profondeur.

Certains jeunes hommes d’Engwiller ont certainement été appelés pour contribuer à l’effort de guerre de Napoléon. L’empereur était bien vu en Alsace car il apportait de la rigueur, de la discipline et le mérite n’était plus dû au rang social, ni à la religion. Les soldats du Kochersberg et du comté de Hanau-Lichtenberg étaient souvent cavaliers car ils savaient s’occuper des chevaux. (Un de mes ancêtres, Burcker Jean-Michel, né en 1772, originaire de Gundershoffen est revenu se fixer à Mietesheim, décoré de la Légion d’Honneur, avec le grade de sergent –major d’un régiment de dragons).

Le village d’Engwiller n’a pas souffert sous les guerres napoléoniennes et jusqu’à la défaite de 1871, connaît une période de prospérité et de bien-être.

Engwiller peut vivre en autarcie : les paysans cultivent la terre et s’enrichissent, tous les métiers sont représentés : c’est l’époque du bien-être.

L’école actuelle a été construite en 1866. Les soldats français, blessés lors de la bataille de Frœschwiller, furent transportés dans cette nouvelle école pour y être soignés.

En 1871 c’est la défaite. Les départs pour l’Amérique s’accélèrent. L’Alsace est germanisée : A Engwiller on installe des pasteurs et des instituteurs d’outre-Rhin (Hallier, Waegerle,…) Les jeunes hommes nés à cette époque vont être enrôlés dans l’armée allemande pendant la première guerre mondiale et, pour la plupart, expédiés sur le front russe. (Les Allemands avaient peur qu’ils ne désertent pour passer en France)

En 1897, autre coup dur : la grêle détruisit toute la couverture végétale, les arbres furent dépouillés de leurs feuilles et fruits. Il ne restait plus que les squelettes. Les branches étaient déchiquetées de sorte que les arbres ne

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article